Archives de la catégorie ‘Football’


Wembley enceinte où aura lieu la finale.

Dans sa « bonne » volonté affichée de démocratiser le football européen, de lui donner une assise plus populaire et de le rendre accessible au plus grand nombre, l’UEFA a  semble t-il fait l’impasse, concernant la finale de la Ligue des champions.

Cette finale aura lieu le 28 mai 2011 dans la mythique enceinte de Wembley qui a déjà accueilli cinq finales de Coupe des clubs champions (1963, 1968, 1971, 1978, 1992). Malheureusement, la magie qu’une finale de champion’s league procure habituellement serein bien terne cette année, à la vue des prix des places pour cette finale, seul l’élite pourra s’octroyer des places pour ce rassemblement censé être « populaire ».

 

Un grand bravo aux instances de la l’UEFA !

Publicités

Götze, révélation du Borussia Dortmund

Mario Götze 18 ans et déjà un phénomène presque incontournable avec l’équipe du Borussia Dortmund ou il évolue comme milieu de terrain. Devant faire face à une épidémie de blessures, l’entraineur Allemand du Borussia  Jürgen Klopp décide de laisser sa chance à ce jeune et bien lui en a pris car après 21 matchs les jaunes et noirs caracolent en tête du classement de la Bundesliga.   Götze pour sa première saison en tant que professionnel en est déjà à 20 matchs joués sur 21, ce qui est impressionnant vu son âge.

Un profil à la Lionel Messi

Mario Götze, c’est 1m71 pour 64 kilos, autant dire qu’il est léger est petit et possède donc un centre de gravité très bas, c’est surement ce physique qui lui permet de se faufiler entre les défenseurs adversaire afin de marquer ou délivrer une passe décisive. Il est un véritable poison pour les défenses Allemandes.  Indispensable en équipe nationale des – 17 ans avec lesquels il a remporté une coupe d’Europe.  Durant cette saison 2010/11, il incarne le renouveau du Borussia Dortmund, jeune et dynamique, il  l’un des artisans de ses succès (sacré Champion d’automne) au point d’être appelé par   Joachim Löw en sélection nationale face à la Suède en novembre puis l’Autriche en février, il est déjà considéré comme l’un des plus grands talents de sa génération.

Mario Götze sous les couleurs de sa séléction


Une victoire de prestige

Certes, les deux matchs amicaux joués et remportés  par l’équipe de France sont importants au niveau du capital confiance de cette jeune équipe. Les bleus même si ils étaient en supériorité numérique ont réussis à disposer de la « meilleure équipe mondiale », cela reste une victoire importante. Il est tout de même vrai que l’équipe d’Angleterre dont nous avons disposé était une équipe bis et celle du Brésil une équipe jeune  et en pleine construction. Du coup, il est un peu tôt pour dire que l’équipe de France a retrouvé le standing qui a fait d’elle une des meilleures nations du football au début des années 2000.

Cependant, lorsque l’on s’attache à la qualité du jeu, que ce soit contre l’Angleterre (2-1) et le Brésil (1-0), on voit de belles choses, mais trop rarement. Yoann Gourcuff ne parvient pas à retrouver son niveau et on peut ainsi se demander si sa présence est vraiment indispensable à l’équipe de France ? Apporte t’il réellement quelque chose dans le vestiaire ? Je ne pense pas, sur le terrain ? Rien n’est moins sûr. Jeremy Ménez lui a bien profité de l’absence de Nasri et de Valbuena, il a en effet, offert un caviar pour son ami Benzema au terme d’une action de grande classe. Il reste trop quand même encore inconsistant, à l’image d’une première période bien terne.

Karim Benzema - Buteur face au Brésil en amical

Malgré quelques problèmes  en attaque et au niveau de la fluidité du jeu, le secteur dont on peut être actuellement le plus fier est certainement la défense. La charnière Rami / Mexès a prouvé sa solidité mais c’est surtout le joueur de la Roma qui impressionne de part sa qualité technique et la justesse de ses tacles, il a été logiquement récompensé en obtenant de titre  d’homme du match.

Objectif qualification Euro

Après une série de 5 victoires, l’équipe de France doit continuer et même s’améliorer, le groupe semble soudé et le potentiel est là, le retour de Nasri et la confirmation de la charnière Rami – Mexès augurent le meilleur pour la suite.

Prochain rendez vous contre le Luxembourg le 29 Mars.


Comment vous expliquer à quel point je suis indigné par le comportement récent de certains joueurs de football.

Les boudeuses françaises

Stéphane Sessegnon milieu de Sunderland anciennement au PSG

Le cas Stéphane Séssegnon par exemple, suivant l’exemple de l’ex Marseillais Hatem Ben Arfa, l’ancien milieu parisien fait parti de la nouvelle génération que je qualifierai comme étant celle des « boudeuses », mon entraineur ne me fait pas jouer autant que je le souhaite ? Je ne viens plus à l’entrainement. Je décide de quitter le club parce que j’ai reçu une critique de la part des dirigeants. Une telle mentalité est inconcevable pour des sportifs de haut niveau.

Du coup après une remarque de son entraineur Antoine Kambouaré concernant la piètre qualité de son jeu, Séssegnon décide de ne plus s’entrainer et d’entamer un bras de fer avec le PSG pour finalement trouver preneur en la personne du club Anglais de Sunderland.

Un football sans passion.

Marre de ces joueurs qui pleurent pour des choses si futiles, quand on a la chance de gagner en moyenne 45,000 € par mois, on arrête de se moquer du monde.
Ce phénomène est d’autant plus dérangeant car il devient commun en France, depuis 2 jours c’est Dimitri Payet, l’homme de deux mois, on l’a vu fin aout et en septembre, depuis plus rien et Monsieur se voit déjà comme une superstar.
Je veux bien que les joueurs soient parfois mécontent, mais bon faut pas se foutre de la gueule du monde, un joueur comme Messi ou Ronaldo peut se permettre des caprices, lorsqu’on est un véritable génie du football, ce statut permet d’être un peu plus exigeant.
Mais soyons réaliste, Payet et Sessegnon sont des rigolos qui n’ont aucun amour pour le foot, aucun amour pour les clubs où ils jouent, aucun respect et cet état de fait devient malheureusement trop fréquent dans le football moderne.

Prenez par exemple l’interview pour le magazine So foot de l’international franco-camerounais Benoit Assou Ekotto qui déclarait n’avoir aucune passion pour le foot mais qu’il avait choisit ce métier parce qu’il était bon en sport et que c’est 10 – 15 ans de carrière avec un salaire énorme.

Trop d'argent tue la passion

Nous sommes dans l’air du foot- buisness, et c’est bien triste, pour l’instant le hand et le rugby ne sont pas encore aussi touchés mais pour combien de temps….


Découverte d’un phénomène.

Hier soir, j’avais envie de dire, je l’avais bien dis.

Pourquoi ? C’est simple, en 2006, lors de la coupe du Monde se déroulant en Allemagne, j’étais alors à l’époque comme depuis toujours fervent supporter de l’albiceleste (équipe nationale argentine).

Donc, je suivais assidument tous leurs matchs, et là lors de la rencontre Argentine- Serbie Monténégro, au passage formidable raclée 6-O je vois l’entraineur argentin de l’époque José Pekerman qui fait entrer un jeune joueur. Ce gamin  qui à 19 ans jouait déjà en coupe du Monde rentre alors et avant la fin du match aligne une passe décisive et un but. Malheureusement l’argentine sera stoppée en quart de finale par l’Allemagne. Cependant, il avait fallu un match pour que je sois persuadé que ce joueur serait un jour l’un des meilleurs. Suite à ce match j’ai commencé à le suivre et au cours des rencontres qu’il a effectué sous les couleurs du Barça ou de l’équipe d’argentine, j’entendais de plus en plus de comparaisons entre lui et Maradona .

Diego Maradona soulève la coupe du Monde

Maradona, certes une grande figure du football argentin qui emmena son équipe sur ses épaules jusqu’au toit du monde en 1986. Mais à l’époque j’étais trop jeune et les grands joueurs argentins m’ayant marqué sont Gabriel Baptistuta  (306 buts en 493 matchs) et Hernan Crespo autre grand buteur. Cependant face à ces trois joueurs légendaires, selon moi Lionel Messi est au dessus du lot. A seulement 23 ans la puce argentine entre déjà dans le panthéon du football et aura sa place parmi les grands noms du footballs comme Pelé, Ronaldo, Zidane, Platini, Beckenbauer, Cruift, Van Basten et autres.

Et pour cause, le phénomène affole toutes le statistiques en ce moment l’an passé Messi c’est :

–       meilleur buteur d’Europe

–       meilleur passeur

–       meilleur dribleur

59 matchs toutes compétitions confondues et 56 buts.

Messi est comme on le dit souvent un extraterrestre du football , quand on pense que à cause d’un problème de taille il n’aurait peut être jamais pu devenir un joueur professionnel et que son premier contrat avait été signé sur une serviette en papier… incroyable non ?

Et maintenant débuts 2011 « la pulga » est sacrée pour la  2ème fois meilleur joueur de football du monde et reçoit donc pour la deuxième fois consécutive le ballon d’or.

Le début d’un règne ? Peut être.

Messi ballon d'or 2010

C’est tout ce que j’espère pour lui mais apparemment  cette nomination ne fait pas l’unanimité en Espagne car les deux autres nominés (Xabi et Iniesta) qui sont tous les deux espagnols étaient selon la presse espagnole les plus en droit de recevoir le titre suprême après avoir gagnés la coupe d’Europe et la coupe du Monde avec l’Espagne. Alors que Messi ne brille pas en équipe nationale et est pourtant dans le même club.

Pour en savoir plus : L’Espagne s’insurge

Une concurrence de plus en plus forte :

Cependant, je pense que si la raison d’être du ballon d’or est d’élire le meilleur joueur du monde, coupe du monde ou pas sur l’année 2010, de par son talent et ce qu’il est capable de faire Messi est de loin le meilleur joueur du Monde même si de nombreux autres commencent à eux aussi pousser le portillon pour n’en citer que quelques uns Cristiano Ronaldo, Wesley Sneijder ainsi que les grand espoirs tels que : Özil , Szalai, Hazard, Neymar, Bale et Balotelli.


Tout le monde en parle, et c’est probablement le match de football le plus attendu de l’année avec pour cause 1 milliard de spectateurs prévus à travers le monde entier (source le figaro). Le clasico entre le Real de Madrid et le FC Barcelone risque d’être bouillant.

Une forte pression d’avant match.

Tout y passe, conférences de presses, avis de nombreux consultants,  petites piques dans la presse telles que l’échange Messi – Ronaldo :

-Déclaration de Cristiano Ronaldo «Cette victoire ne veut rien dire. Nous marquons aussi beaucoup, souvent plus qu’eux. Lundi prochain, ils vont se rendre compte qu’ils ne marqueront pas huit buts à chaque match»

-Déclaration de Messi «Depuis qu’on leur a mis 6-2 à Bernabeu (en mai 2009), ils rêvent de revanche. Mais si on joue à notre niveau, je suis désolé, ils vont devoir encore patienter. Ça ne fait aucun doute, on va gagner»

Mourinho d’habitude auteur de remous  en conférence de presse est resté «soft», par contre les journaux ne parlent que de ce match, on nous propose des statistiques du clasico, le résumé vidéo des buts des deux stars Messi et Ronaldo pour comparer qui est le meilleur. Bref, l’événement fais beaucoup parler de lui.

Un match à fort enjeu.

Et pour cause, au regard du début de saison des deux équipes, ce match apparaît comme étant crucial. Du résultat découlera peut être le nom du futur vainqueur de la Liga si les deux clubs rivaux continuent sur leurs lancées.

Cependant, dans un match aussi crucial  le résultat sera t-il plus important que le spectacle tant attendu ?

Mourinho, l’entraineur vedette du Real compte bien repartir du Camp Nou avec les trois points.

Doit on alors s’attendre à une équipe du Real très défensive comme lorsque le Special One (Mourinho) avait battu le Barça en coupe des champions avec un Inter de Milan à 10 en défense ?

Un duel très attendu.

Parlons du fameux duel Ronaldo / Messi qui fait couler tant d’encre. L’opposition entre les deux ballons d’or ne risque t-elle pas de tourner au règlement de compte si les deux stars décident de tout pour faire pour surpasser l’autre au dépens du collectif ?

Le duel tant attendu entre les deux ballons d'or sera t'il à la hauteur ?

Pour ma part, j’ai peur que ce clasico 2010 soit un match très fermé en raison du fort enjeux, mais nous aurons la réponse demain.


Parfois, certains joueurs devraient prendre leur retraite et simplement en profiter. Paolo Maldini ne fait pas parti de cette catégorie de joueur, la preuve ses récentes interventions dans les médias prouvent qu’il ne sait plus quoi dire pour faire parler de lui.

Ce fut cette semaine le cas d’une ex grande star du football Italien et du Milan AC, Paolo Maldini.
Connu comme étant un des meilleurs défenseur du Monde et possédant un des plus beaux palmarès qu’un joueur puisse avoir. J’ai donc un peu de mal à comprendre le récent comportement de ce joueur connu pour son fair-play.

Paolo Maldini refait parler de lui :
Effectivement, après avoir pris sa retraite en 2009, on avait plus entendu parler de lui ou bien peu et pas en très bons termes.

cf : enquête contre paolo maldini

Maldini a donc effectué son grand retour sur le devant de la scène, non pas en tant que joueur, mais plutôt dans un rôle d’analyste pour son ancien équipe. Dans un entretien avec l’Equipe en début de semaine, il nous exprimait ses sentiments envers le bon début de saison du Milan, et du fait qu’il croyait au titre. Cependant, lorsque vint le moment de parler de son avenir dans le football, Paolo admettait que le foot resterait toujours sa passion mais qu’il n’était pas prêt à revenir en temps qu’entraineur, ou dirigeant sauf si une place «digne de lui» se présentait.

L'ancienne star du Milan AC face au micro.

Un éventuel retour en tant que dirigeant à prévoir ?

La question se pose alors, en quoi revenir dans le monde du football serait difficile pour le Sieur Maldini ?
Premièrement, faire un come back en tant que joueur est impossible à 42 ans, ensuite, ayant fait l’intégralité de sa carrière au sein du Milan AC, il ne souhaite obtenir une place que dans ce club, donc pas question d’aller n’importe où. De plus la hiérarchie du club dirigé par Silvio Berlusconi est déjà complète, et le risque d’un changement à l’intérieur de l’organigramme est quasi nul pour le moment.  Paolo devra donc patienter si il souhaite revenir dans son club.

Maldini tâcle Gourcuff

Non pas rassasié de cette intervention dans la presse, l’ancienne star du Milan s’est hier permit de tacler gratuitement notre Yoann Gourcuff national.

Maldini allume Gourcuff, article paru dans l’équipe du 26/11/10

A la lecture de cet article, je l’avoue j’ai été surpris. D’une part car le Gourcuff qui est ici décrit ne ressemble pas à celui que j’ai pu voir évoluer en Ligue 1 et en équipe de France.
Certes, ce n’est pas un joueur incontournable en ce moment, mais, il mouille le maillot à chaque fois qu’il joue. Cette attaque gratuite de la part d’un joueur comme Maldini me laisse incrédule car quel est ici l’intérêt pour lui de descendre Yoann Gourcuff dans la presse.
Sachant que le milieu de l’Olympique Lyonnais est un joueur sensible marchant à l’affect qui en ce moment sort un peu la tête de l’eau, après la catastrophe du mondial 2010.
Je trouve que le moment est mal choisi, Yoann est en train de se reconstruire un moral, il marque avec Lyon et même en équipe de France, j’espère donc qu’il ne prêtera pas attention aux paroles du vieux loup Italien.